Ça y est, vous vous y préparez depuis des années et êtes maintenant prêt à vous lancer en affaires. Vous en êtes à l’étape de créer un logo. Quoi de plus simple ! On fait appel à un graphiste et le tour est joué n’est-ce pas ?

Oui, et non.

Comme pour chaque aspect de votre nouvelle entreprise, rien ne doit être laissé au hasard. Pour que votre logo soit une réussite (i.e. qu’il communique adéquatement votre marque auprès de votre clientèle cible), vous devez faire partie intégrante du processus de création.

Vos tâches sont les suivantes :

1. Faites affaire avec un professionnel

En furetant sur Internet, vous trouverez de tout ! Même des logiciels permettant de créer un logo gratuitement et en moins de cinq minutes ! Vous vous en doutez, cela vaut ce que ça vaut !

Votre marque est unique et nécessite un travail de conceptualisation et de représentation graphique de grande qualité. Après tout, si vos services sont professionnels cela devrait aussi se ressortir de votre logo. Alors oui, faites affaire avec un graphiste qualifié ! Convenez avec lui d’un tarif (pensez investir un minimum de 250 $) incluant de 3 à 4 propositions initiales puis de 2 à 3 révisions. Cela devrait suffire si vous respectez les étapes suivantes.

2. Communiquez précisément ce que vous faites

Qu’offrez-vous ?

C’est si simple ! Et pourtant ! Êtes-vous capable de décrire en peu de mots, de manière claire et précise ce que vous offrez ? Votre graphiste doit comprendre exactement ce que vous faites afin de produire un logo transmettant adéquatement votre message à vos clients. Il peut être intéressant d’organiser une courte rencontre afin de lui permettre de vous poser des questions si besoin est.

À qui vous adressez-vous ?

Cette information est importante surtout si vous vous adressez à une clientèle spécifique. Sans tomber dans les clichés, le design de votre logo pourra être influencé en fonction de l’âge, du sexe, de la profession, etc. Veillez donc à dresser un profil de votre client type.

Quelle impression votre produit/service devrait générer auprès de votre clientèle ?

Ici on veut connaitre les valeurs sous-jacentes de votre marque. Que procure votre marque à vos clients ? À quoi doivent-ils s’attendre ? Voici quelques exemples :

  • L’apaisement ou le dynamisme ?
  • La stabilité ou l’adaptabilité ?
  • La tradition ou l’innovation ?
  • La finesse ou la robustesse ?
  • La précision ou la globalité ?
  • Etc.

Votre graphiste dispose maintenant du nécessaire afin de le guider dans la création de votre logo. Ces renseignements serviront également de guide d’évaluation afin de vérifier si le logo proposé répond aux objectifs de communication.

3. Sachez utiliser les termes adéquats !

Vous avez quelques préférences graphiques ? C’est bien normal, vous travaillez depuis si longtemps sur votre projet d’entreprise et vous aimeriez que votre logo soit à votre goût.

Voici quelques termes et outils afin de pouvoir communiquer plus facilement avec votre graphiste sur vos préférences :

Quelques types de logos

  • Le logo texte (logotype) : ce type de logo est composé de texte uniquement ou presque.

  • Le logo avec symbole (isotype) : on délaisse le texte au profit d’un symbole.

  • Le logo combiné (texte et symbole) : La forme de logo la plus souvent utilisée.

Les différentes typographies

Polices manuscrite (Handwriting), avec ou sans sérif, condensée, etc. Vous trouverez des exemples représentant ces termes ici. Dans certains cas, une police peut aussi être créée de toute pièce pour votre logo.

Les couleurs…

Décrire une couleur n’est pas toujours simple, veillez à démontrer vos préférences en utilisant des outils professionnels en ligne tel que le nuancier Pantone.

4. Vous avez reçu une première proposition. Que vérifier ?

  • Est-ce que le logo communique efficacement votre marque ? C’est le plus important ! Faites des tests auprès de vos amis et demandez-leur ce que leur inspire le logo.
  • Est-ce que le logo se voit bien en petit et en grand ? Vous pouvez aussi demander à voir le logo sur différents supports (en ligne, sur cellulaire, imprimé en très petit, etc.).
  • Est-ce que le logo est trop tendance ? Risque-t-il d’être démodé dans un an ou deux ?

5. Ça y est, vous avez votre version finale ! À ne pas oublier :

  • Demandez une version en noir et blanc de votre logo.
  • Demandez les fichiers sources, le nom des polices utilisées et les codes couleur.
  • Pour un prix supplémentaire, vous pouvez demander un guide d’identité graphique. Celui-ci contient généralement quelques exemples d’applications de votre marque (web, médias sociaux, papeterie, etc.) et certaines normes graphiques assurant une cohérence dans l’application de votre marque et donc un plus grand professionnalisme.

 

Depuis toujours, Nathalie affectionne particulièrement le dessin. Elle se dirige donc naturellement vers des études et une carrière en design graphique. Du design de logiciels pour enfants au développement de matériel publicitaire pour un important réseau d’auberges de jeunesse, son parcours est varié. Également attirée par le voyage, elle réalise divers projets de volontariat au Costa Rica, en République dominicaine et en Belgique. Elle complète ses études avec un diplôme en Études internationales et Langues modernes. Depuis maintenant cinq ans, elle réside en Équateur avec sa petite famille et poursuit avec enthousiasme sa carrière de graphisme au sein de l’équipe de Bonheur en vrac.

3 Commentaires
  1. André Boudreau 11 mois Il y a

    Excellent. Me semble bien complet. Un bon guide. Merci.

    • Geneviève Tremblay 11 mois Il y a

      Merci André de votre commentaire 😉

    • Auteur
      Nathalie 11 mois Il y a

      Merci André!

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?