turbulences core web vitals signaux web essentiels

Avez-vous entendu parler de la mise à jour de Google en juin 2021? Les fameux Core Web Vitals aussi appelés les signaux web essentiels? Avez-vous paniqué comme nous à leur annonce? Ou paniquez-vous en ce moment parce que vous ne savez VRAIMENT PAS de quoi on parle?

On inspire.

On expire.

Comme chaque fois que Google annonce des changements dans ses algorithmes de référencement, les internets paniquent. Pourquoi? Parce que qui dit changements, dit… changements! Nous devons ajuster et corriger les sites web afin qu’ils ne soient pas pénalisés par les nouveaux calculs de Google. La petite sueur froide dans le dos… nous l’avons sentie.

Après moult recherches et formations, nous avons appris que finalement, c’est loin d’être paniquant. La nouveauté Google des Core Web Vitals de juin 2021 s’articule expressément sur l’expérience de l’utilisateur (ou UX dans le jargon).

Nous vous entendons penser à travers votre écran : « Ok, mais mon site… est-il correct? » Probablement pas.

MAIS, inspirez, expirez. Attachez votre ceinture et restez assis tout au long. Vous allez voir. Ça va bien aller.

Que sont les Core Web Vitals?

Les signaux web essentiels sont des éléments sur lesquels se basent les moteurs de recherche pour déterminer si un site web offre une expérience d’utilisation optimale et agréable pour les internautes. Plus un site est bien conçu pour l’expérience de l’usager, plus Google le positionnera bien dans le référencement de ses résultats de recherche, à supposer bien sûr qu’un bon travail de SEO ait aussi été fait.

Google avait déjà des signaux de recherche pour trouver les meilleurs sites d’un point de vue UX. Il fallait qu’ils soient compatibles avec les mobiles, sécuritaires à naviguer, contiennent un protocole HTTPS (encore de la sécurité) et qu’ils n’aient pas de gros pop-up dérangeant qui empêche de consulter le site web sereinement.

En juin 2021, trois nouveaux paramètres se sont joints à cette liste qu’on regroupe sous les Core Web Vitals. Les voici, les voilà : LCP, FID et CLS. Nous vous entendons encore, et non, il n’y a pas WTF.

On inspire.

On expire.

Ça va bien aller.

LCP – Largest Contentful Paint

Permettez-nous de vous proposer pour chaque paramètre en anglais une traduction signée… Google Traduction!

On vous présente donc LCP ou « la plus grande peinture de contenu »! Et non, ce n’est pas la liste des peintures les plus chères comme le prétend Google lui-même lorsque nous effectuons une recherche avec notre belle traduction.

LCP est un paramètre de la vitesse de chargement du plus grand élément visible de la page. C’est souvent en lien avec une image ou une vidéo. La plus grande peinture de contenu… vous voyez le lien?

Pour gagner des points, le téléchargement doit se faire en moins de 2,5 secondes.

Donc, pour plaire au LCP, il faut que le contenu d’un site web ouvre vite. Dit comme ça, ce n’est pas si pire, hein?

Continuons.

FID – First Input Delay

FID ou « premier délai d’entrée » calcule la vitesse de réponse après une action. Vous savez, quand vous cliquez sur quelque chose… ça n’ouvre pas… vous pognez les nerfs… finalement ça ouvre… mais il est trop tard parce que vous êtes déjà partie dépomper? Eh bien, c’est ça.

Pour répondre aux attentes de Google, l’action doit mener à une réponse en moins de 100 millisecondes. C’est aussi vite qu’un clignement d’œil! Avouez qu’en ce moment vous pensez à votre site web en clignant des yeux…

Bref, FID mesure la vitesse d’interactivité du site web. Plus ça cligne vite, mieux c’est!

Ne lâchez pas! Il n’en reste plus qu’un.

CLS – Cumulative Layout Shift

CLS ou « changement de disposition cumulatif » analyse le nombre de changements inattendus qui se produisent dans la page web. Mise en scène familière : vous arrivez sur une page, vous tentez de cliquer sur quelque chose, mais que voohp! Ce sur quoi vous vouliez cliquer s’est déplacé à l’autre bout de la page! C’est ce qu’on appelle les changements de disposition inattendus.

Nous ne vous expliquerons pas comment Google calcule les scores de CLS, question de vous épargner des saignements de nez, mais gardez en tête que Google aime beaucoup les sites web stables visuellement. C’est cette stabilité que mesure le CLS.

Ouf! Ça y est! Nous sommes arrivés au bout! Vous pouvez détacher votre ceinture.

Les signaux web essentiels ou comment apprendre à les aimer

Les signaux web essentiels ou Core Web Vitals font moins froid dans le dos maintenant, non? Ils sont là pour s’assurer que les internautes aient la meilleure expérience d’utilisation et le moins de « pognages de nerfs » possible.

Ne vous inquiétez pas, pour cette mise à jour, Google n’est pas punitif. Vous ne pouvez donc pas perdre de points. En faisant quelques changements cependant, vous pourriez en gagner beaucoup! Les sites internet qui sont optimisés pour ces paramètres se verront éventuellement mieux référencés dans les résultats de recherche.

Si vous voulez offrir une expérience d’utilisation sereine et agréable à vos utilisateurs tout en apparaissant bien haut dans les résultats de Google, ne saignez pas du nez pour ça. Chez Bonheur en vrac, nos développeurs ont des nez d’acier. Confiez-leur votre site web. Communiquez avec nous pour en savoir plus!

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

10 ans de bonheur... en vrac!

Pour célébrer notre 10e anniversaire, nous avons eu envie de redonner à la communauté.

En savoir plus
close-image

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?