Parfois, le couple se forme alors que l’un des deux partenaires est déjà en affaires. D’autres fois, c’est l’inverse, l’un des deux décide de réorienter sa carrière et se lancer en affaires. Dans un cas comme dans l’autre, il importe de trouver des solutions pour faire cohabiter ces deux sphères de vie.

Au sein du couple, l’entrepreneuriat diffère du salariat sur bien des points. C’est comme si une tierce personne avait rejoint la relation, entraînant au passage un changement de dynamique, de rythme, de gestion du temps et des priorités.

Comment faire fonctionner harmonieusement le tout?

D’abord, en gardant en tête les besoins fondamentaux du couple. Le temps passé ensemble à échanger, partager, communiquer est primordial. Pour votre couple, est-ce que cela se traduit par des activités communes, ou des moments d’échanges de qualité par exemple? De quelle façon vous et votre partenaire de vie vivez ces moments? Sur quelle fréquence?

Cela peut peut-être sembler très terre à terre et contraire à l’amour, mais qu’à cela ne tienne, si ces besoins fondamentaux ne sont pas respectés, l’un ou l’autre des partenaires se sentira brimé par la place que l’entité entrepreneuriale prendra au sein de l’union.

Ces besoins représentent les fondations qui servent à séparer, émotionnellement et intellectuellement, la vie personnelle de la vie professionnelle. Elles sont d’autant plus importantes chez le solopreneur qui travaille de la maison.

Généralement, en se lançant en affaires, on se concentre principalement sur les avantages dont on bénéficiera, la liberté qui s’en suivra, etc. Néanmoins, il faut être conscient des contraintes et en discuter ouvertement avec son partenaire de vie pour qu’il puisse offrir son soutien émotionnel et parfois, financier.

Certains modèles d’entreprise demandent plus d’énergie et de temps au cours de certaines périodes spécifiques de l’année, comme par exemple les entreprises où les produits sont saisonniers, alors que d’autres modèles d’affaires requièrent un effort constant. Il est possible que l’entrepreneur ressente une pression, diminuant ainsi le temps libre habituellement consacré à la vie de couple.

La communication

La communication demeure la clé, et il importe de trouver l’équilibre. Ce peut être, par exemple, de réduire les moments passés ensemble lors des périodes fortes de l’entreprise et de donner une place plus importante et surtout non négociable, lors des moments plus creux.

Un bon truc est de faire comme si le temps de couple faisait partie des bases de votre entreprise, au même titre que la comptabilité. Un tue l’amour? Non, pas nécessairement. Plutôt une façon de justement, prioriser l’amour. Vous êtes le pilier de votre entreprise et par conséquent, votre bonheur (ou son absence) a un impact direct sur celle-ci. Et de la même façon, une relation de couple saine a un impact direct sur votre bonheur.

Aller chercher des outils, du coaching pour optimiser sa gestion du temps est une stratégie gagnante pour s’assurer de laisser à l’être aimé la place qui lui revient. Gare toutefois à l’envie de prendre cette économie de temps pour votre entreprise!

En conclusion

Pour conclure, gardez en tête que de bien planifier son temps est en soi une stratégie importante. Toutefois, n’oubliez pas de conserver de la spontanéité au sein de la relation. Votre partenaire de vie n’est pas un client que vous pouvez caser au créneau horaire de 16h à 17h.

Repensez à cette liberté qui vous a tant charmé quand vous avez sauté le pas pour être à votre compte et utilisez là à bon escient pour surprendre votre conjoint. Le rejoindre à son bureau avec un pique-nique par exemple, prendre un mercredi de congé pour paresser. Soyez créatifs!

Et vous, comment jonglez-vous avec l’entrepreneuriat et le couple?

Bachelière en Administration des Affaires option ressources humaines et entrepreneuriat, Tania a tout d’abord œuvré en gestion des ressources humaines avant de bifurquer dans le développement personnel d’abord en tant qu’hypnothérapeute pour ensuite retourner à ses premiers amours, l’entrepreneuriat.
Consultante certifiée en Profil Nova et fondatrice de Ma voix, ta voie, son intention est d’aider les gens à ralentir pour mieux s’accomplir. Sa mission est de rendre accessible des outils simples et efficaces pour aider, petits et grands, à faire rayonner leur personnalité unique.
C’est maintenant exclusivement par le biais du Profil Nova qu’elle accompagne de façon personnalisée les individus et entrepreneurs à mieux se connaître, mieux communiquer et à s’aligner sur leurs valeurs et motivations afin de passer à l’action en cohérence avec les personnes qu’ils sont vraiment.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?