Quand on se lance en affaires, le plus important est de développer sa clientèle… normal, n’est-ce pas? Et pour y arriver, un des atouts les plus efficaces est le branding personnel. Concrètement, cela consiste à développer votre propre marque en utilisant les mêmes techniques utilisées par les entreprises, mais en mettant en valeur le professionnel que vous êtes, et non pas un produit ou un service.

Olivier Zara, auteur du livre Réussir sa carrière grâce au personal branding, présente le branding personnel comme une approche pour se connaître soi-même, se faire reconnaître et connaître par les autres.

Se connaître consiste à déterminer votre identité professionnelle. Qu’est-ce qui fait un de vous un coach, un massothérapeute ou un comptable hors de l’ordinaire? Qu’est-ce qui vous distingue? Quelles sont vos valeurs? Quelle plus-value offrez-vous à vos clients?

Se faire reconnaître vient alors en scène: vous êtes bon dans la mesure où les autres apprécient ce que vous leur offrez. La reconnaissance de vos capacités professionnelles et votre bonne réputation sont la clé du développement de votre entreprise. Sans cette reconnaissance, vous aurez peu de clients. Les références positives ainsi les témoignages sont très importants pour mettre en confiance et élargir votre base de clientèle, surtout en début de parcours quand vous venez de vous lancer en affaires.

Se faire connaître requiert de promouvoir votre identité professionnelle. Depuis l’avènement du web et des médias sociaux, se faire connaître a pris une nouvelle tangente. Bien que la publicité conventionnelle ait encore sa place, le nerf de la guerre consiste à maîtriser d’autres médias tels que Facebook, Youtube et les subtilités du référencement web… Ce qui représente tout un défi lorsque votre formation de base n’a absolument RIEN à voir avec cela!

Se connaître, se faire reconnaître et se faire connaître ne sont pas des étapes successives mais des composantes qui se travaillent en parallèle, comme un tout. Établir sa marque personnelle, c’est une démarche qui requiert stratégie et réflexion. Prenez le temps d’élaborer un plan global, qui inclut les sphères dans lesquelles vous devez vous former ou pour lesquelles vous avez besoin d’aide. Et passez à l’action!

Co-fondatrice de Bonheur en vrac, Marie-Josée assure la direction générale de l’entreprise ainsi que le rôle d’éditrice en chef. Ayant travaillé 10 ans pour le magazine Protégez-Vous où elle a fait de nombreuses évaluations scientifiques de produits de consommation, elle a acquis une riche expérience communicationnelle complétée par des certifications en marketing d’attraction. Elle est également spécialiste de gestion de qualité et de processus (normes ISO), ayant assuré le poste de directrice qualité pour un laboratoire de tests. Grâce à ses expériences, autant scientifique que communicationnelle dans divers médias, et aussi par son approche pragmatique découlant de sa formation en ingénierie, Marie-Josée rend accessibles et concrets des sujets complexes qui touchent le bien-être, la consommation responsable, le marketing web et les enjeux du bonheur en famille et en tant que chef de microentreprise.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?