La création d’une entreprise représente une opération risquée.

En effet, après l’euphorie reliée au démarrage, l’entrepreneur finit rapidement par réaliser qu’une entreprise est loin d’être un long fleuve tranquille.

La réussite passe par de nombreux facteurs qui ne doivent pas être ignorés, qu’ils soient

  • juridiques,
  • financiers,
  • fiscaux,
  • logistiques
  • ou encore stratégiques.

Pour le novice, il peut être difficile de savoir reconnaître les écueils à éviter, à moins malheureusement d’en faire lui-même l’expérience… ou d’être accompagné.

Le succès à long terme d’une entreprise repose sur trois éléments fondamentaux:

1- Une stratégie efficace

Si vous n’avez aucune idée de la direction à prendre, des objectifs à viser ni des moyens à mettre en place pour les atteindre, vous remettez votre succès aux mains du hasard.

Un grand nombre d’entrepreneurs échouent par un excès d’optimisme lors de l’élaboration de leur stratégie, en surestimant les ventes potentielles, la taille du marché, ou les investissements requis, par exemple.

La conséquence directe pour l’entreprise est une fin prématurée qui, avec un minimum de planification stratégique, aurait pu être évitée et conduire à un bel avenir.

2- Un cadre juridique et fiscal

Une entreprise est soumise à de nombreuses contraintes juridiques et fiscales qu’il est important de connaître afin d’éviter les surprises désagréables. L’établissement des contrats de travail, la gestion des horaires et des conflits pour n’en citer que quelques-uns, sont autant de points qui méritent une attention particulière.

3- L’organisation et la gestion de l’entreprise

Même la meilleure entreprise du monde n’a aucune chance de survivre et de se développer sans un minimum d’organisation. Ignorer qui doit accomplir telle ou telle tâche, qui doit assumer les responsabilités, on arrive tôt ou tard à un désordre sans pareil, à la source de nombreux conflits qui engendrent souvent des scissions entre partenaires d’affaires et des départs d’employés.

Comment s’assurer de mettre en place ces 3 éléments fondamentaux?

Bien sûr, si vous avez fait des formations spécifiques pour vous aider dans votre démarrage d’entreprise, vous aurez déjà en main de bonnes pistes pour ce faire. Mais il y a un autre moyen que nous pouvons tous utiliser: nous faire accompagner!

L’accompagnement entrepreneurial s’avère utile pour mieux comprendre et maîtriser tous les outils nécessaires à la réussite. Il existe différents types d’accompagnement, et pour savoir lequel vous convient le mieux, lisez l’article Coach, conseiller, mentor, consultant: qui choisir?

 

Co-fondatrice de Bonheur en vrac, Geneviève assure la présidence de l’entreprise et les relations avec les clients-entrepreneurs. Bien que formée en ingénierie, le chemin de Geneviève a bifurqué rapidement de la voie classique. Motivée par sa profonde passion pour le développement du potentiel humain, elle a réorienté sa carrière vers le coaching professionnel. Au départ, elle a exercé comme coach auprès d’étudiants universitaires en difficulté avant de démarrer sa pratique privée de coaching. Ainsi, au cours des dix dernières années, elle a accompagné des centaines de personnes à atteindre plus rapidement et plus efficacement leurs objectifs, en misant sur la simplification et la reprise de leur pouvoir personnel. Elle accompagne maintenant exclusivement des chefs de microentreprise à l’atteinte de la rentabilité et du succès.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?