Si vous êtes comme nous à la tête d’une jeune microentreprise, vous avez sûrement acquis au fil du temps:

  1. Des perles de sagesse grâce à votre expérience d’entrepreneur.
  2. Quelques nouveaux cheveux gris.

Comme nous avons à la fois l’un et l’autre, nous vous partageons les nôtres (les perles, pas les cheveux gris!).

Ces grands principes forment maintenant d’une certaine façon la vision d’entreprise de Bonheur en Vrac, et c’est ce qui nous guide dans notre quête perpétuelle pour devenir une meilleure compagnie.

On entend parfois que les obstacles ou les échecs sont nécessaires pour grandir, qu’il faut des aspérités sur un mur pour pouvoir l’escalader.

Si le nombre « d’erreurs » ou « d’échecs » est proportionnel à la sagesse de l’entrepreneur, alors il faut en conclure que nous avons un petit quelque chose de sage. 🙂 Pour vous en faire votre propre idée, je vous encourage à lire l’article de Geneviève sur nos 10 plus grandes leçons des 5 années de Bonheur en vrac, partie 1 et partie 2.

Voici donc les principes qui nous aident à gérer notre entreprise, en espérant que ces balises vous inspirent pour votre propre entreprise. Alors cela va comme suit:

Chez Bonheur en vrac, nous croyons que…

Au niveau du fonctionnement de l’entreprise:

  • La délégation est très importante mais il vaut mieux bien maîtriser une tâche avant de la déléguer. Ça permet d’éviter bien des problèmes en guidant efficacement la personne qui nous remplace.
  • Le sens des priorités est crucial. Il vaut toujours mieux gérer ce qui est important en premier lieu plutôt que d’être obligé d’éteindre des feux par après.
  • Une fois qu’on a accompli une tâche avec succès 2 ou 3 fois, on en fait une procédure pour la transmettre à d’autres. Ça sauve du temps et des complications inutiles. Quand on a une excellente recette, on ne veut pas que nos collaborateurs soient obligés de recommencer à 0 à chaque fois.
  • C’est évidemment possible de tout apprendre à faire soi-même mais ce n’est pas toujours ce qu’il y a de plus efficace. S’entourer de spécialistes de d’autres domaines est beaucoup efficient, intéressant et même amusant puisque le travail est mieux fait, plus rapidement et cela nous permet d’interagir avec des collègues ayant une expérience professionnelle différente de la nôtre. Alors non seulement on est plus productif mais c’est aussi plus amusant. 🙂

Le but ultime de toute entreprise : satisfaire ses clients

  • Une seule personne motivée et déterminée est suffisante pour se partir une PME et offrir d’aussi bons produits et services qu’une grande entreprise. Quand on veut, on peut. Pour autant qu’on n’essaie pas de tout faire en même temps!
  • Il faut bien choisir ses clients afin de leur offrir la meilleure expérience personnalisée possible. Il n’y a pas de mauvais client ou de mauvaise entreprise, seulement de mauvaises combinaisons. En acceptant seulement les clients que l’on se sait capable de desservir au mieux, tout le monde vit la meilleure expérience possible.
  • S’adapter aux besoins spécifiques de chaque client est impératif. Il n’y a pas de recettes toutes faites qui fonctionnent de la même manière avec tous les différents clients.

Notre perception de nos compétiteurs :

  • On peut appliquer les principes gagnants des grandes entreprises à des petites entreprises.
  • Ce n’est pas parce que tout le monde fait quelque chose qu’on devrait le faire aussi.

Et finalement, les clés du bonheur du travail et de la gestion chez Bonheur en Vrac :

  • Il ne faut pas croire en un sauveur. Il faut se responsabiliser et se prendre en main pour surmonter tous les défis auxquels on peut être confronté.
  • Être organisé ne veut pas dire de tout contrôler. La micro-gestion a ses limites.
  • Des fois, c’est souhaitable de tourner des coins ronds. C’est ce qu’on appelle de l’efficacité. Si on ne perd rien en qualité, pourquoi ne pas se simplifier la vie?
  • Il n’y a qu’une chose de bien pire que d’échouer : c’est de ne rien essayer!
  • Planifier, c’est prendre le temps de réfléchir avant d’agir pour ne pas (ou moins 😉 ) se planter.
  • Quand on veut, on peut : il suffit d’en faire une priorité et de passer à l’action.

Et ce qui reste le plus important :

  • Le travail doit se faire dans la joie, le plaisir et permettre de s’épanouir. 🙂

 

Co-fondatrice de Bonheur en vrac, Marie-Josée assure la direction générale de l’entreprise ainsi que le rôle d’éditrice en chef. Ayant travaillé 10 ans pour le magazine Protégez-Vous où elle a fait de nombreuses évaluations scientifiques de produits de consommation, elle a acquis une riche expérience communicationnelle complétée par des certifications en marketing d’attraction. Elle est également spécialiste de gestion de qualité et de processus (normes ISO), ayant assuré le poste de directrice qualité pour un laboratoire de tests. Grâce à ses expériences, autant scientifique que communicationnelle dans divers médias, et aussi par son approche pragmatique découlant de sa formation en ingénierie, Marie-Josée rend accessibles et concrets des sujets complexes qui touchent le bien-être, la consommation responsable, le marketing web et les enjeux du bonheur en famille et en tant que chef de microentreprise.

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?